Blog

Comment choisir un ampli home cinéma ?

Pourquoi choisir un nouvel ampli home cinéma ? Peut-être avez-vous un ancien ampli datant d’une époque où le streaming n’existait pas ? Peut être avez vous récemment acheté une télé 4K et vous réalisez que votre vieux récepteur A/V n’est pas compatible ? Vous avez enfin l’opportunité de vous créer votre salle dédiée au home cinéma ? Ou tout simplement, c’est votre premier ampli pour apprécier le bon gros son surround du dernier blockbuster ? Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, prendre un nouveau récepteur est probablement une excellente idée.

La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui, les amplis sont un concentré de technologies de pointe, boosté aux fonctionnalités les plus avancées. La haute qualité n’a jamais été aussi accessible.

La mauvaise nouvelle c’est qu’aujourd’hui, les amplis sont un concentré de technologies de pointe, boosté aux fonctionnalités les plus avancés, la recherche et le processus d’achat est donc potentiellement plus confus que jamais.

Ne vous inquiétez pas, ce guide de sélection d’un ampli va vous expliquer les nouveaux termes à connaitre et les fonctionnalités les plus récentes. Vous serez alors armé pour faire un choix fiable sur l’achat d’un récepteur qui vous sera bien utile pour les années à venir.

Stéréo ou Surround?

Deux catégories de récepteurs existent: Stéréo et A/V.

  • Stéréo (ou hi-fi): Un récepteur stéréo est conçu pour fonctionner avec deux haut-parleurs à la fois, parfois dans plusieurs pièces. Ils offrent généralement une entrée phono, et la possibilité d’utiliser un smartphone via Bluetooth ou une connexion USB. Les entrées audio numériques sont de plus en plus courantes.
  • A/V (audio/vidéo) :  Ces amplis sont destinés à fonctionner comme le cœur d’un système de home cinéma. De mêmes conceptions que les amplis hi-fi, ils ont en plus du son surround, du traitement audio numérique et vidéo numérique, une configuration automatique des enceintes et, le plus souvent, de fonction réseau.

Il convient de noter que les amplis hi-fi  sont beaucoup moins populaires aujourd’hui qu’ils ne l’ont été par le passé. Ils peuvent cependant être un bon choix pour ceux dont l’utilisation principale sera la musique en stéréo, ou pour une utilisation dans les petites pièces comme les bureaux et les chambres.

Nous nous concentrerons pour la suite sur la façon de choisir un ampli home cinéma, mais gardez à l’esprit que bon nombre des caractéristiques qui indiquent la qualité du produit s’appliquent aussi pour les amplis hi-fi.

Spécifications: utile ou trompeuse?

Aujourd’hui, les amplis home-cinéma, même les modèles pas chers, sont blindés de spécifications et de fonctionnalités. Mais à quoi bon avoir de super fonctionnalités si le récepteur n’est pas bon ? Avec tant de marques et de modèles sur le marché, vous avez besoin pour éliminer les mauvais amplis de savoir ce qu’il faut vraiment regarder.

La triste vérité est que les spécifications du fabricant ne sont pas représentatives de la qualité du produit comme c’était le cas autrefois. Nombreuses sont les entreprises qui ont compris comment rendre leurs produits plus intéressants qu’ils ne sont vraiment.

Pourtant, il est possible de lire entre les lignes afin d’avoir une meilleure idée de quel ampli doit être envisagé ou au contraire doit être supprimé de la liste des prétendants. Voici l’explication de certains des spécifications et des indices qu’il faut chercher.

 

Puissance RMS: l’Alimentation doit être exprimée en RMS et pas en puissance de crête. La puissance de crête pourrait signifier le récepteur met X watts pour moins d’une seconde. RMS (root mean squared) se réfère à l’alimentation en continu qui peut être maintenue pendant de longues périodes de temps, et est plus révélateur des capacités de puissance.

Tous les canaux en service: Un ampli de moindre qualité peut quand même prétendre à une sortie de 100 watts par canal (WPC) en mode stéréo, mais la cote va chuter considérablement (WPC 80 ou moins) en mode surround. Cela indique qu’un ampli de puissance est divisé entre plusieurs haut-parleurs, et cela entraîne généralement une faible disponibilité de la puissance lorsque vous en avez le plus besoin. Au lieu de cela, recherchez la mention “tous les canaux”, qui indique que l’amplification est égale à l’ensemble des canaux de l’ampli.

Bande passante: Un appareil de forte puissance peut également être atteint par une conduite d’une seule fréquence pour un court laps de temps. Si vous voyez 100 x 5 ( @ 1kHz), c’est un signe que le mesures  de l’alimentation du récepteur ont été obtenus sous de faibles conditions de stress et que la notation sur le papier est beaucoup plus élevé que ce que l’ampli peut retirer dans le monde réel. Chercher (@ 20Hz-20kHz) comme une indication que le récepteur a été évalué lors de la conduite d’une gamme complète de signaux audio pour vous assurer que la mesure est exacte.

Impédance: L’impédance est une mesure de la résistance électrique. La plupart (mais certainement pas tous) des haut-parleurs ont une impédance de l’ordre de 6 à 8 ohms. Les fabricants savent que c’est le cas, ils devraient publier des puissances établies lors de la conduite à 8 ohms. Cependant, puisque la puissance testée peut être plus avantageuse lorsqu’elle est établie en utilisant une faible impédance de la charge, certains constructeurs vont l’utiliser pour enjoliver leur puissance réelle. Ironiquement, ces amplis sont loin d’être capables de conduire un haut-parleur de 4 ohms dans le monde réel.En fait, en essayant de le faire le résultat sera probablement résultat un endommagement du haut-parleur et de l’ampli.

Distorsion Harmonique totale (THD) : Tandis que les puissances sont un indicateur précieux de la capacité d’un ampli, elles ne disent pas toute l’histoire de la qualité du son. La note de THD peut aider à compléter le tableau, car il décrit comment le signal sonore reste fidèle à l’original. Un THD de moins de 0,1 pour cent est considéré comme inaudible, et de 0,08% ou moins est certainement très bonne. D’autre part, si vous voyez quelque chose de plus que de 0,1 pour cent, vous pouvez parier que la puissance nominale est exagérée. Dans ce cas, évitez.

Calibration automatique

Un ampli pourvu de la calibration automatique vous permettra de vous épargner de longues heures de paramétrage de vos enceintes.

Une fois tous les branchements effectués et après avoir positionné le micro à l’endroit d’écoute, l’amplificateur va lancer une séries de tests permettant de détecter automatiquement la taille et la configuration de la pièce et effectuer tous les réglages de chaque enceinte.

Upscaling d’image

Un amplificateur home cinéma doté d’un upscaler permet d’adapter votre source vidéo à la qualité de votre écran. L’upscaling permet d’améliorer l’image des films (passage en 1080p ou 4K) pour profiter d’une image de qualité sur des TV ayant une définition supérieure à celle de cotre source.

Multiroom

Certains amplificateurs peuvent gérer un système audio multiroom. Les systèmes multiroom sont tout simplement un ensemble d’enceintes qui peuvent être disposées dans plusieurs pièces. Le plus souvent, votre smartphone vous permettra de choisir quelle musique écouter dans une pièce précise.